Recherche

sixavelo

La vie, c'est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre (Albert Einstein)

Mois

juillet 2017

Mulhouse le 31/07. Voitures et souvenirs.

Et bonjour à vous.
Ce matin, repos. Pas de réveil en dehors de celui du soleil et des oiseaux…. enfin sauf pour Solène qui a une capacité à résister au réveil au delà du normal 😜😍
Pain frais, café, Yop, confiture maison. On ne se refuse rien.
Petit corvée de lessive à la main car je veux profiter d’une journée de soleil. Je vous joins une petite photo car je sais que cela vous fait toujours rire. Dédicace pour ma maman.

Nous quittons le camping à 11h pour le musée de l’automobile.
Sur le chemin ma Solène note un joli moment art deco. On est artiste où on ne l’est pas

Ce ne sont pas les mêmes qu’en Auvergne mais ne sont elles pas belles ?
Arrivée au musée. Pascal commence par réaliser qu’il est venu ici il y a plus de 35 ans. On ne rajeunît pas.

Les garçons sont dans les starting-blocks. Surtout Pierre-Louis.

Au moment où on nous remet les audio guides, je suis avec ma grande Amandine et je pose la question fatidique.

« S’ils écoutent tous les numéros, combien de temps va me prendre la visite ? » Je connais mon petit monde et Amandine est morte de rire. Je m’adresse tout particulièrement à elle et à Pierre-Louis. Réponse : 1 semaine.

Voilà, mon message est bien passé. Voici une photo du hall.

Presque chaque voiture à un commentaire. Vous comprenez mon angoisse.
Petite attraction pour Solène et Pierre-Louis. Histoire de leur passer l’envie d’essayer en vrai un jour

Matthias et Raphaël monte sur une vielle vielle voiture.

Amandine trouve son modèle préféré. Sur que le jour où elle se décide à se mettre à conduire il faudra que la voiture soit à son goût.

Et Pascal s’éclate. Désolé pas de photo.
Après 3 h de musée nous sommes lessivés.
Comme à chaque fois, nous retrouvons nos vélos avec plaisir.
Je sais que certains d’entre vous trouvent cela drôle mais c’est ainsi.
Pédaler c’est se dégourdir les jambes, c’est glisser, c’est avaler de la route.
Bon là c’est pour 10 min. Il faut visiter le centre ville. C’est très joli.

La place est charmante avec des belles maisons peintes comme en Autriche.

Sur le chemin du retour nous passons par un joli parc et ne pouvons priver les garçons d’un moment de jeu.
Retour au camping.
Un kilo de pâtes à la sauce tomate pour rassasier les troupes.
C’est magique à 20h les dents sont lavées. Les garçons lisent leurs livres. Matthias ayant oublié le sien, ce sera Le malade imaginaire pris pour Solène. Un gag
Les habits sont prêts pour demain. La sacoche picnic aussi.

Allez je vous laisse.
Une bonne douche chaude m’attend je veux me coucher tôt.
Douce nuit à vous tous.
Anne-Laure

Le bonheur du départ. Le plaisir des premiers kilomètres.

Amis lecteurs bonjour.
Voilà le premier article du voyage de cette année.
Comme je l'ai dit plus tôt nous allons tenter de finir la partie française de l'Eurovélo 6.

Nous sommes partis ce matin au train de 7h34. Arrivée prévue à Bâle à 13h50. Puis nous ferons un petit peu de vélo jusqu'à Mulhouse.
Là où c'est drôle, c'est que nous ferons Mulhouse-Bâle en train entre 13h19 et 13h45…… puis il nous faudra un peu plus de 3h pour revenir jusqu'à Mulhouse en vélo. Forcément, nous pédalons moins vite que le train.
Le voyage s'est bien passé avec l'habituel plaisir des changements.
A Belfort beaucoup de chance, même quai, on ne bouge pas et ayant 45 min d'attente nous avons pu manger notre picnic.
Le train pour Mulhouse est petit et il y a 20 vélos qui le prennent. Bref c'est un peu la galère mais on se répartit comme on peut.
À Mulhouse la gare est au dessus des voies. Il faut prendre un ascenseur pour monter puis un long couloir puis à nouveau un ascenseur. Nous avons 30 min….. tendu car les 20 vélos vont tous à Bâle.
Mes souvenirs me poussent à passer de la voie 8 à la voie 1. À chaque fois que nous avons fait cette liaison c'était cette distribution. Bingo. La mémoire, ça sert.
L'ascenseur est à la hauteur de nos souvenirs, les vélos rentrent à peine en longueur et ne parlons pas de celui de Pascal avec la carriole. Il nous faut donc 7 voyages d'ascenseur pour passer du quai au couloir qui surplombe les quais puis à nouveau 7 fois l'ascenseur pour redescendre sur la voie 1.
Amandine porte celui de Matthias dans les escaliers ta il est léger et cela nous fait gagner du temps.
Heureusement on accède facilement au train sans avoir à porter les vélos.
Et maintenant….. je peux dire à Solène que nous revenons en vélo cet après-midi même. Sa tête en dit long. Mais elle le dit rapidement "c'est la piste".

Nous retrouvons le Rhin. Frustrant de ne pas se baigner cette fois encore mais il faut faire des choix. Le notre c'est de pédaler
Enfin du vélo.
Décidément c'est vraiment génial. Les 25 premiers kilomètres sont avalés sans qu'on s'en rendent compte.
Nous suivons un petit canal, passons par la "Petite Camargue Alsacienne", laissons Kembs pour poursuivre jusqu'à Mulhouse.

J'aime, j'aime, j'aime pédaler.

Et c'est si beau !
Et paisible.

Première crevaison pour Amandine.
Nous arrivons sous la pluie au camping. Heureusement elle ne dure pas et nous pouvons monter les tentes.
Premier timing nickel. En 1h c'est installé

Une petite baignade à la piscine et hop pizza. Il faut fêter les premiers kilomètres.

Les dents, pyjamas et au lit. Demain on visite.
Je vous embrasse
Anne-Laure

Il est presque l’heure

Bonjour à tous.
Plus que 8 jours et nous partons.
J’ai impatience.
Pas physiquement….. je suis épuisée et j'espère que j'arriverai à tenir sur mon vélo.
Mais j'ai impatience d'être en partance, d'être en vacances, d'être en itinérance.
Cette année l'aventure ira de Bâle à Saumur.
Nous partons avec Mathias, copain de Raphaël. Il pédalera une petite semaine.
Puis Jules devrait nous rejoindre à Nevers pour finir la piste avec nous.
Il y aura des musées de l'automobile, la grande saline royale, le lion de Belfort, quelques châteaux, et bien-sur plein de kilomètres.
Il faut encore faire les sacoches mais notre cœur et notre envie sont là.
Vivement dimanche prochain.
Bises à tous
Anne-Laure

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑