Voilà, nous sommes rentrés Lyon. Le voyage a été long mais il est fini.

Ce matin nous avons fait un petit tour dans Tours 🤪.

Je. Ai profité pour aller dire bonjour au seul fleuve libre de France, celui que nous avons suivi il y a maintenant 7 ans.

La Loire. Toujours si belle

Petit déjeuner en terrasse. Dernier instant de vacances à savourer.

C’est drôle, nous avons retrouvé des lieux que nous avions visités et admirés.

Puis c’est le train. Le Ter Tours -Lyon fait 22 arrêts entre son lieux de départ et son arrivée à Lyon Perrache. Un omnibus. Il fait plusieurs fois marche arrière : à Nevers mais aussi à Moulin. Il récupère des voyageurs qui cherchent à récupérer le réseau interdites ou TGV. Et tous les cyclistes du centre de la France le connaissent.

Étant montés au départ, nos vélos sont bien installés et nous aussi. Il n’y a plus qu’à tuer le temps. Nous partons à 11h57. Arrivée prévue à 17h52.

Une fois à Lyon, nous remontons toutes nos sacoches sur les vélos et c’est la dernière cote pour rentrer chez nous.

Tous les ans nous terminons par la rue Eugène Pons. Elle commence nos voyages par une belle franche qui nous envoie vers l’aventure. Terrible à monter au retour, elle clos nos voyages par une belle suée et la satisfaction de réussir à la monter sans poser le pied.

Et comme la rue Eugène Pons clos notre périple, cet article clos le récit de cette année.

Merci pour votre lecture. J’espère vous avoir fait partager un peu de nos plaisirs, de nos galères et de nos aventures.

À l’année prochaine pour d’autres aventures.

Anne-Laure